Recherche avancée

Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès
Accès ENT

Recherche

Vous êtes ici : ESPE > Recherche


Axe 1A: La fabrique des savoirs

Thème 1 : Travail enseignant, didactiques et ingénieries de la formation

Objectif de l'axe

L’école reste le lieu majeur de la transmission des savoirs, elle-même garante de la continuité et de l’évolution des sociétés humaines. Mais ces savoirs enseignés ne sont pas des données intangibles. Ils évoluent eux-mêmes, à l’interface entre savoirs savants, prescriptions institutionnelles, demande sociale. Ils sont les produits d’une « fabrique » dans laquelle entrent aussi bien des considérations académiques (l’état actuel des savoirs) que didactiques (les modalités de la transmission/appropriation) et idéologiques (les représentations de l’homme et de la société à construire). Sur ces questions, les chercheurs des différentes disciplines, en première ligne dans l’élaboration des savoirs savants, sont en mesure de contribuer à une réflexion à la fois critique et constructive sur l’usage que fait l’institution scolaire, par les programmes, les manuels, les méthodes pédagogiques, des produits de la recherche fondamentale, ainsi que sur l’évolution de cet usage dans le temps.

Au sein de cet axe, un groupe abordera la question spécifique de l'enseignement des nouveaux savoirs qui émergent dans les "Educations à…" (la santé, l'information et les médias, le développement durable et l'environnement, …).


Activités programmées

Rencontre du mercredi 29 janvier 2014
autour de "La Fabrique des savoirs »
9 h  - 12 h
Salle 6 ESPE Site Saint Agne

Programme
9 h 00 : Accueil-café

9 h 15 : Introduction à la journée par les responsables de l’axe :
Marie-José Fourtanier, Pascale Chiron, Yves Morales

9 h 30 : "Construction des savoirs scolaires : approche comparatiste"
Christine Vergnolle Mainar

9 h 45 : « Les liens entre théorie et pratique dans un cours d’Education musicale » Frédéric Maizières et Odile Tripier-Mondancin
     
Discussion

10 h 15 :« Les écritures informelles de la recherche »
Muriel Lefebvre

10 h 30 : "EDD/Temps/incertitudes/complexité": Le travail du futur dans le cadre de l'éducation au développement durable
Jean Yves Léna, Marie-Pierre Julien, Raphael Chalmeau, Christine Vergnolle Mainar

Discussion et pause

11 h 15 : "Un siècle de leçons sur la conquête des Gaules à partir des cahiers d'histoire en France"
Aurélie Rodes

11 h 20 : "Le rôle des associations dans l'internationalisation des savoirs sociologiques"
Patricia Vannier

11 h 25 : « Tradition herméneutique et éloge de la présence dans l’enseignement de la littérature»
Pascale Chiron

11 h 40: Discussion. Bilan de la matinée. Et perspectives…

Résumés des interventions
1) Christine Vergnolle Mainar : "Construction des savoirs scolaires : approche comparatiste".
La communication visera à présenter comment en mettant en regard la construction des savoirs scolaires de différentes disciplines scolaires, il est possible de mettre en évidence des partages de territoires, des circulations de concepts, des  concepts partagés, des potentialités pour construire des "ponts" entre les disciplines (dans l'esprit du socle commun de connaissances et de compétences), etc.

2) Frédéric Maizières et Odile Tripier-Mondancin : « Les liens entre théorie et pratique dans un cours d’Education musicale » : quels sont les savoirs en jeu dans un cours d’Education musicale qui s’appuie sur les activités vocales, auditives et instrumentales? Qu’est-ce qui fait théorie, qu’est-ce qui fait pratique ? Quels liens et/ou quelle articulation entre la pratique et la théorie ?
 
Odile Tripier-Mondancin: Les liens entre théorie et pratique dans les instructions et programmes (curriculum) d’éducation musicale, de 1920 à 2008
Quelles sont les tensions entre théorie et pratique au niveau : 1. du sens et des relations entre ces deux termes, 2. dans les curricula de l’Education musicale depuis 1920 ?

3) Muriel Lefebvre : « Les écritures informelles de la recherche » : la question des traces matérielles produites quotidiennement par les chercheurs dans leurs activités de recherche, aux côtés des publications formelles. Ces traces (carnets, notes, brouillons, photographies, rushes de films, enregistrements audio, fichiers informatiques, etc.) font l’objet de peu d’attention. Elles représentent pourtant une fenêtre irremplaçable sur la science en train de se construire et permettent de rendre visible et compréhensible le processus habituellement dissimulé de production de la science, ce qui constitue un indéniable enjeu scientifique et sociétal.

4) Jean Yves Léna, Marie Pierre Julien, Raphael Chalmeau, Christine Vergnolle Mainar  :
"EDD/Temps/incertitudes/complexité": Le travail du futur dans le cadre de l'éducation au développement durable : la projection vers le futur est une préoccupation centrale de l'éducation au développement durable mais néanmoins elle reste anecdotique dans les actions éducatives et les apprentissages visés à l'école. Dans le cadre d'un Observatoire Hommes-Milieu de Vicdessos, et à partir de séquence pédagogique enrichi, nous avons étudié divers corpus (Dessins,scénarios) afin de mieux comprendre les relations que les enfants nouent avec le temps (passé, présent, futur).

5) Aurélie Rodes :
"Un siècle de leçons sur la conquête des Gaules à partir des cahiers d'histoire en France": les cahiers d'élèves sont des témoins particulièrement intéressants pour l'histoire de l'enseignement de l'histoire. Peu étudiés et moins collectés que les manuels scolaires, ils donnent une idée plus juste, bien qu'encore partielle, de ce qui a été enseigné en classe et des enjeux identitaires liés à l’enseignement de l'histoire. L'étude porte sur les pages abordant la conquête des Gaules, épisode considéré comme fondateur de l'histoire nationale française, dans une cinquantaine de cahiers d'élèves, datant de 1880 à nos jours.

6) Patricia Vannier :
"Le rôle des associations dans l'internationalisation des savoirs sociologiques" : à travers une étude socio-historique des 2 principales associations scientifiques de sociologie (l'AIS et l'AISLF), il s'agit de retracer le processus d'internationalisation entamé après la 2nde guerre mondiale et d'en décrire certains enjeux (scientifiques, mais aussi politiques et culturels ou linguistiques). Nous verrons que ce processus peut se lire sous forme d'échanges scientifiques, mais aussi de confrontation et de concurrence entre 2 modèles sociétaux comme lors du congrès de l'AIS de 1970 à Varna, en Bulgarie.

7) Pascale Chiron :
« L’enseignement en littérature » : la tradition herméneutique face à l’« éloge de la présence » : on examinera dans la pratique de l’enseignement de la littérature à l’université la place du plaisir de la lecture et de ses pratiques, et ce que cela induit de la représentation que l’on se fait des « savoirs littéraires ».

__________________________________




rédigé par Sandrine GALEA

mise à jour le 21 octobre 2016


Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées